Verbena bonariensis

Résumé :

Grande verveine aux longues tiges grêles portant des fleurs violettes, calices plus foncés, en cymes aplaties ; plante très intéressante qui, associée aux gauras, offre un spectacle vif et champêtre jusqu'aux premières gelées ; assez rustique, se ressème sans faillir, même après un hiver rigoureux.

Conseils de culture : elle se plait en bonne terre de jardin , même un peu sèche, au soleil.

Plus de détails

4,00 €

  • Godet 9x9x9,5 cm

Fiche technique

Genre Verbena
Espèce bonariensis
Famille Verbenaceae
Nom commun Verveine de Buenos Aires, Purpletop Vervain, Eisenkraut,
Exposition Soleil
Sol Bonne terre de jardin
Taille Haute
Hauteur adulte (en mètre) 1,00 / 1,20
Largeur adulte (en mètre) 0,40
Feuillage Caduc, Semi-persistant
Couleur Violet
Période de floraison Juillet, Août, Septembre, Octobre
Floraison ornementale Oui
Densité de plantation (par m²) 6
Rusticité / Climat / Température Zone 6 : de -22 °C à -17 °C
Comestible Non
Parfum Non
Mellifère Oui

En savoir plus

La verveine de Buenos-aires (Verbena bonariensis), appartient à la famille des Verbenacées, on aurait pu s’en douter, et elle est donc originaire du Brésil et d’Argentine, encore une évidence pas si courante dans les dénominations botaniques, elle vaut donc le coup d’être signalée.

Cette plante est considérée comme invasive dans son milieu d’origine mais elle a été accueillie à avec enthousiasme en Europe où on l’utile partout, à la ville comme à la campagne, dans les jardins comme sur les terrasses et dans les massifs urbains.

Il faut dire qu’elle est de très bonne composition, très facile à vivre et pas fière ; elle est souvent utilisée comme annuelle alors qu’elle est tout à fait vivace et résiste sans souci jusqu’à -10° ; elle se ressème très facilement, et le gel , quand il y en a ( réchauffement climatique oblige), se charge d’éliminer les jeunes plants en surnombre.

Il faut préciser au sujet des dits semis que certains jardiniers de la France septentrionale se désolent de ne jamais découvrir dans leur jardin, que cette plante ne les produira que si elle est installée en terrain favorable, c’est à dire au soleil, en sol bien drainé. De plus ces semis lèvent tard, souvent pas avant le mois de mai, et que la cause de leur disparition trouve bien souvent son origine dans les désherbages intempestifs et trop précoces car au début les plantules sont petites, petites, petites …..

Côté esthétique, rien que du bon : la verbena bonariensis a une silhouette élancée, des tiges fines mais solides, et des petites fleurs violet assez vif densément groupées en cymes aplaties tout en haut des tiges. Elle fleurit tout l’été et attire les abeilles.

La verveine de Buenos Aires s’associe merveilleusement bien avec toutes sortes d’autres plantes estivales comme les gauras, les rudbeckia triloba et autres graminées. Comme les tiges sont quasiment dépourvues de feuilles en leur milieu, il est facile de jouer la transparence : le voisinage de la stipa gigantea fonctionne très bien par exemple.

Avis

Note 
17/02/2017

Lumineuses

Arrivées en très bon état.
Sont parties très rapidement, se sont bien développées et offrent un beau volume

Donnez votre avis
Verbena bonariensis

Verbena bonariensis

Grande verveine aux longues tiges grêles portant des fleurs violettes, calices plus foncés, en cymes aplaties ; plante très intéressante qui, associée aux gauras, offre un spectacle vif et champêtre jusqu'aux premières gelées ; assez rustique, se ressème sans faillir, même après un hiver rigoureux.

Conseils de culture : elle se plait en bonne terre de jardin , même un peu sèche, au soleil.

Donnez votre avis

Cette plante fait aussi partie d'un pack

30 autres produits dans la même catégorie :