Euphorbes

Un très vaste genre qui permet de satisfaire les situations les plus diverses, du soleil à l’ombre, du terrain sec jusqu’aux bords de rives. Nous avons bien sûr et comme toujours privilégié les espèces avant tout rustiques et fiables en Lorraine. Les euphorbes à feuillage persistant, E.characias, leurs hybrides et variétés ne vivent pas très longtemps nous direz-vous … oui, mais c’est dans leur nature et elle nous va bien : on retrouve leurs semis dans les endroits les plus inattendus, toujours bienvenus, jamais en trop grand nombre dans nos contrées si froides en hiver ; ils assurent un renouvellement naturel des plantes et le jardin y gagne en spontanéité. Pour les bords de riv e nous conseillons euphorbia palustris bien sûr, sans oublier euphorbia griffithii qui nous ravit au printemps de ses inflorescences orange vif, si vives et gaies en avril à la renaissance du jardin. Les euphorbes polychromes illuminent elles aussi le printemps et leur forme naturelle en boule pas très haute sied à presque toutes les situations ensoleillées ; les euphorbes seguieriana, myrsinites et autres cyparissias (couvre-sol) apprécient aussi le soleil et se contentent de peu : sol pauvre et terrain sec leur conviennent parfaitement. Attention : le seul vrai problème avec les euphorbes réside dans le latex qu’elles exsudent en cas de blessure. Il est très toxique et peut provoquer de graves brûlures. A part ça RAS, que du bonheur !

Un très vaste genre qui permet de satisfaire les situations les plus diverses, du soleil à l’ombre, du terrain sec jusqu’aux bords de rives. Nous avons bien sûr et comme toujours privilégié les espèces avant tout rustiques et fiables en Lorraine. Les euphorbes à feuillage persistant, E.characias, leurs hybrides et variétés ne vivent pas très longtemps nous direz-vous … oui, mais c’est dans leur nature et elle nous va bien : on retrouve leurs semis dans les endroits les plus inattendus, toujours bienvenus, jamais en trop grand nombre dans nos contrées si froides en hiver ; ils assurent un renouvellement naturel des plantes et le jardin y gagne en spontanéité. Pour les bords de riv e nous conseillons euphorbia palustris bien sûr, sans oublier euphorbia griffithii qui nous ravit au printemps de ses inflorescences orange vif, si vives et gaies en avril à la renaissance du jardin. Les euphorbes polychromes illuminent elles aussi le printemps et leur forme naturelle en boule pas très haute sied à presque toutes les situations ensoleillées ; les euphorbes seguieriana, myrsinites et autres cyparissias (couvre-sol) apprécient aussi le soleil et se contentent de peu : sol pauvre et terrain sec leur conviennent parfaitement. Attention : le seul vrai problème avec les euphorbes réside dans le latex qu’elles exsudent en cas de blessure. Il est très toxique et peut provoquer de graves brûlures. A part ça RAS, que du bonheur !

Détails

Euphorbes Il y a 19 produits.

par page

Résultats 1 - 12 sur 19.

Résultats 1 - 12 sur 19.